29 décembre 2012

Crépuscule façonné

 

11

 

Un puzzle sombre et subversif à mon insu reconstitué,

Semblable à un panoramique mousseux, ombragé et obscurci des cendres.

 

Une machine infernale, abnégation d'une vie humaine sans aspérités,

Donnant une impression acrimonieuse de sincère malveillance,

Un désir de nuire sans égal, incommensurable.

 

Ce chaos pugnace, loin de la coquette pénombre du soir,

Laissant planer une morosité semblable à un désespoir illusoire,

Captura toutes fibres de bonheur et de lumière.

 

Cette splendeur incomprise et dévastatrice ; beauté spectaculaire,

Dans son confinement anthracite me laissa muette d'émerveillement ;

Lorsqu'alanguie, je contemplais imperturbable cet astral raffinement.

 

Épais et céladon brouillard, poudreux et délicat manteau,

Tu me perds dans ton lustre de nuages et tes éclairs d'animosité.

 

Et pourtant, alors que je devrais me sentir prisonnière d'un effroyable étau,

J'ai l'impression de faire un rêve toute éveillée,

Et le laisse parcourir les moindres fibres de mon corps tout entier...

 

© Tous droits réservés à Lady Eidolon

Photo modifiée et écrits par Lady Eidolon

 

Posté par Lady Eidolon à 13:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Crépuscule façonné

    En voilà une poésie qu'elle est bien belle, un ciel de lumière et d'inquiétante étrangeté qui fait rêver quand s'en vient errer le fantastique au gré de nos consciences.
    La bise internautique

    Posté par olioweb, 01 mars 2013 à 01:56 | | Répondre
  • Un bien joli commentaire, ça fait plaisir ! Ravie que tu aies apprécié cet écrit ! A très bientôt j'espère, n'hésite pas à revenir ^ ^
    Milles baisers cinabrins

    Posté par Lady Eidolon, 01 mars 2013 à 20:08 | | Répondre
Nouveau commentaire